• août

    3

    2020
  • 96
  • 0
Réparation ou Remplacement de climatisation ?

Réparation ou Remplacement de climatisation ?

Lorsque votre climatisation tombe en panne, vous souhaitez peut-être le réparer plutôt que le remplacer. Bien que cela puisse sembler une option moins chère sur l’instant T, il est probable que sur le long terme cela vous coute bien plus cher de le réparer que de le remplacer. Non seulement un climatiseur défaillant ne remplira plus son rôle de façon optimale, mais cela aura pour conséquence d’augmenter vos factures d’électricité de façon significative. Voici quelques facteurs importants à prendre en compte pour faire votre choix.

 

Âge et Garantie

Les estimations de l’espérance de vie d’un climatiseur diffèrent d’un fabricant à l’autre. Cependant, ils varient généralement entre 10 et 20 ans. Bien sûr, il existe un certain nombre de facteurs différents qui peuvent avoir une influence positive ou négative. Les climatiseurs qui sont utilisés quotidiennement vieilliront plus rapidement. Tandis que les climatiseurs qui sont rarement utilisées auront probablement une durée de vie plus importante. Vérifiez également si l’appareil est encore sous garantie et sous quelles conditions.

 

Coût et fréquence

Les coûts de réparation peuvent varier entre 70 € et 2000 € selon l’ampleur des réparations (fuite du fluide frigorigène, remplacement du moteur de ventilation du condenseur, réparation du condenseur…).
Bien que cela puisse être moins coûteux que d’acheter une toute nouvelle unité, c’est un risque. Un système défectueux peut continuer à tomber en panne, nécessitant des réparations fréquentes. Le fait de devoir fréquemment réparer sa climatisation peut finir par coûter plus cher qu’une nouvelle unité. Un indicateur possible d’une climatisation défaillante est le bruit étrange et persistant pendant son utilisation. Si vous n’êtes pas sûr de l’état de votre système de climatisation, il est préférable de contacter un professionnel.

 

Efficacité énergétique

La façon la plus courante de mesurer l’efficacité d’une unité de climatisation est la classification BTU : British Thermal Unit. Pour obtenir la puissance énergétique en BTU, il faut évaluer le volume de la pièce (surface en m² x hauteur sous plafond) en m3, le multiplier par 100 puis ajouter 1000 pour chaque paroi vitrée.
Pour le convertir en kilowatts par heure (kW/h), unité présente sur l’étiquette énergie des climatiseurs mobiles et fixes en France, le calcul est le suivant : il faut diviser le total en BTU par 3415.
Néanmoins, l’efficacité de votre climatisation dépendra également de la taille de votre maison, de votre emplacement et d’un certain nombre d’autres facteurs.

Si vous ne savez pas si vous avez besoin d’une réparation ou d’un remplacement de l’unité de climatisation, prenez un rendez-vous avec Action 24/24 dès aujourd’hui. Nous vous fournirons les informations et le service dont vous avez besoin.

ACTION 24/24